Fermer
Collectivités

Papier et digital : Un nouveau champ des possibles ?

créativité

Quand les nouvelles technologies s’invitent sur le papier, c’est tout un nouveau pan de créativité qui s’offre dès lors à la communication locale. De ces vertus créatives découlent un lien social renforcé et un meilleur niveau d’attention auprès du public visé. Immersion dans ce nouveau champ des possibles…

Dans la communication territoriale, le papier, qu’il soit adressé ou non, continue d’être le canal d’information indétrônable. Les chiffres 2020 du Baromètre de la communication locale* l’attestent : après le bouche-à-oreille, 71 % des Français privilégient lettres, bulletins et autres magazines distribués en boîte aux lettres pour s’informer sur la vie locale. Si le support papier permet d’atteindre un taux record de lecture (68 %), son association avec les nouvelles technologies digitales offre une nouvelle ère de créativité visant une meilleure adhésion au message porté par la collectivité.

Des nouvelles technologies qui visent l’expérience utilisateur

En complément du simple envoi d'une lettre ou d'un magazin les innovations digitales permet-tent aujourd’hui une créativité qui offre une nouvelle manière de communiquer : plus interactive, plus immersive et plus riche. Chez les annonceurs du secteur marchand, les courriers promotionnels s’accompagnent désormais de catalogues vocaux (possibilité de commander vocalement ses produits favoris depuis son salon), faisant naître ainsi un “voice commerce” qui entend s’inscrire dans des instants de vie précis. D’autres entreprises viennent enrichir leurs magazines ou catalogues produits avec des contenus complémentaires : visualisations 3D, vidéos, podcasts, musique, boutiques en ligne, formulaires de contact, ou réponse à une invitation. Et ce grâce à la reconnaissance d’image, ou, innovation plus récente, à une puce intégrée au papier qui communique avec le smartphone placé à proximité du support.

Image
créativité

Des nouvelles technologies qui visent l’expérience utilisateur

Du côté du secteur public, on constate également une augmentation de l’adoption de ces nouveaux formats, les collectivités souhaitant, elles aussi, bénéficier des atouts du mix papier/digital : offrir une alternative à la commu-nication locale telle qu’on la connaît, attirer de nouveaux publics (lectorat plus jeune par exemple), fidéliser les lecteurs assidus en les faisant accéder à de l’information complémentaire qu’ils attendent ou recherchent. Le courrier avec réalité augmentée fait entre autres son entrée parmi les supports favoris de la communication locale. On citera pour exemple la mairie de Tarbes, qui, à l’occasion de la campagne de vœux de fin d’année 2021, a eu recours à une carte de vœux originale intégrant une solution de courrier augmenté qui prenait la forme d’un hologramme du maire grâce à un QR code. Qui dit créatif dit expérience du lecteur, et en l’occurrence lien social renforcé. C’est bien là tout l’enjeu de ces nouvelles technologies que le papier fait découvrir jusque dans les foyers. On ne reçoit plus uniquement un message sur papier, mais une invitation, qu’elle soit adressée ou non, à vivre une expérience utilisateur mémorable, dont l’interactivité est immédiate à la réception du message. Pour vous, c’est aussi l’assurance d’un message lu et conservé par des destinataires désormais plus impliqués.

Le papier, canal de l’attention...

...et du souvenir La Poste a pu tester les dispositifs d’une vingtaine de magazines édités par des mairies, départements ou régions et distribués en boîtes aux lettres. Résultats : le taux de souvenir est très élevé (55 %), le taux de conservation également (60 %) et la note moyenne d’appréciation culmine à 84 %.

* Baromètre de la communication locale mis en place par La Poste en partenariat avec l’agence Epiceum, Cap Com, l’AMF, et confié à l’institut Harris Interactive.

Partagez cet article